Cher lecteur, chère lectrice

Si j’écris cet article aujourd’hui, c’est pour parler d’un sujet on ne peut plus sérieux qui est en train de se dérouler sous nos yeux en France. En effet, ce même pays qui, depuis la Révolution Française en 1789, a vu naître la déclaration des Droits de l’homme et du citoyen. Si je te parle du siècle des Lumières, tu penseras certes à différents pays européens mais la France est certainement l’un des plus fervents symboles. C’était un véritable espoir pour l’humanité.

Il est évident qu’avec le temps: les 2 guerres, la colonisation, les génocides, il devenait de plus en plus difficile de considérer l’être humain comme un être toujours conscient et doté d’intelligence car pour continuer à commettre des crimes contre l’humanité, il ne faut évidemment plus faire preuve de raison. C’était un retour cuisant vers l’obscurantisme. Il ne sert à rien de mettre cela sur le dos d’une quelconque religion car l’homme est capable de trouver les meilleurs prétextes du monde pour détruire tout ce qui l’entoure. C’est toujours l’homme confronté à ses propres démons qui luttent pour anéantir le meilleur qu’il a pu construire.

sécurité globale
« La liberté guidant le peuple » de Eugène Delacroix sur Wikipédia

La loi sur la sécurité globale: « Art. 24 – Sans préjudice du droit d’informer, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, dans le but manifeste qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, l’image du visage ou tout autre élément d’identification, autre que son numéro d’identification individuel, d’un agent de la police nationale, d’un militaire de la gendarmerie nationale ou d’un agent de police municipale, lorsque ces personnels agissent dans le cadre d’une opération de police« .

Celui qui croit ne jamais avoir besoin de filmer des policiers en train de commettre un crime se retrouvera bien démuni le jour où face à leur violence gratuite, il ne pourra même plus utiliser une quelconque preuve fournie par les avancées technologiques…

sécurité globale
Ameer al Halbi, photographe syrien, tabassé par la police le 28/11/2020 tandis qu’il exerçait son métier © Bahaa Al Halbi / Andoul Agency.

La police trouvait déjà toujours une « excellente excuse » pour tabasser des jeunes qui, dans le fond, ne commettaient que des délits insignifiants comparé à la brutalité à laquelle ils faisaient face au quotidien. D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi un vol de scooter valait qu’on roue de coups un adolescent de 14 ans. En quoi une sortie sans autorisation valait l’amputation d’une jambe?! (Et pourtant, on a déjà cambriolé ma maison mais jamais, je n’aurais voulu qu’on tabasse à mort mon cambrioleur!)

Je n’ai pas non plus compris pourquoi le droit de manifester était d’un seul coup retiré et que l’on se retrouvait comme les ouvriers au début du 20ème qui luttaient pour avoir quelques miettes de ce qu’une toute petite poignée de riches capitalistes ont réussi à se mettre dans la poche!

sécurité globale
Massacre de Ludlow en 1913 @George Grantham Bain 

Je n’ai pas non plus compris pourquoi respirer tout simplement devenait un crime contre l’humanité digne d’une mise à mort…

Cher lecteur, chère lectrice

Que tu sois blanc, noir, asiatique, schtroumph ou que sais-je encore, si tu te sens en danger dans ton propre pays, non pas parce que tu as peur des étrangers car il ne sert à rien de craindre des personnes plus démunies que ce que tu n’es. Il est toujours si facile de croire que tous les maux du monde viennent d’ailleurs car le plus dur en réalité, c’est de prendre pleinement conscience que des personnes malveillantes sont à la tête de ton propre pays prenant des décisions qui n’arrangent qu’eux seuls au détriment du reste de la population.

Le plus terrible est en effet de réaliser que le mal qui te ronge n’est pas dû à un inconnu venu de loin mais fait bel et bien partie de ta propre famille et que tu ne pourras ni fuir ni même demander de l’aide à qui que ce soit car plus personne ne sera plus là pour t’écouter ou te protéger, puisque tes agresseurs sont les mêmes qui sont supposés te protéger justement.

Ce mal là, c’est celui contre lequel nos ancêtres se sont battus mais, que tu as oublié avec le temps car allongé désormais confortablement sur ton divan, tu ne vois plus qu’il revient en force au sein de la société actuelle et tu continues malgré toi à le cultiver car tu t’obstines à regarder par la fenêtre au lieu d’observer ce qui se déroule sous ton propre toit.

Il s’agit malheureusement de la mise en place d’une dictature et ce, de manière insidieuse. On enlève petit bout par petit bout les droits que nos ancêtres nous ont offert en sacrifiant leur propre vie.

sécurité globale
Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 par Houël

Tu auras beau essayer de trouver des myriades d’excuses à la police, les faits sont là et les preuves, que la nouvelle loi tente tant bien que mal à te cacher, s’accumulent! Tu auras beau persister à te voiler la face, tôt ou tard, c’est chez toi que la police viendra faire immersion illégalement pour s’en prendre à toi, à ta famille et ce, peu importe ta couleur de peau car cela n’aura plus aucune espèce d’importance pour eux. Tu seras considéré comme le nouvel « ennemi de l’Etat« . Ce sera sur ta personne que la police écriera un faux sur la raison pour laquelle elle est venue te voir.

En effet, la police a commencé à s’en prendre aux sans papiers, puis aux citoyens d’origines étrangères, aux gilets jaunes, désormais c’est au tour des journalistes que la France a pourtant récemment encore encensée lorsqu’ils ont été victimes de terrorisme (si les criminels sont des étrangers alors, les victimes sont reconnues comme telles mais s’ils font partie de la police alors, « l’agression est toujours justifiable« …). Tout cela pour dire, que ce n’est plus qu’une question de temps avant que la police ne s’en prenne à toi, toi qui peut-être persistait à vouloir la défendre à tout prix…

Enfin, je conclus cet article bien long certes mais, il me semble nécessaire de te convier à chérir les quelques libertés qui te restent et à te battre pour celles qu’on t’enlève en ce moment même. Si tel est ton désir de continuer de vivre dans un pays libre bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.