Hello Everybody! Enfin, je suis revenue vers vous pour vous écrire un article haut en couleur! Bientôt approche la période tant attendue des fêtes ainsi que le passage vers une nouvelle décennie: les années 20! Qui dit années 20 dit forcément des années folles!

années folles

Les années les plus glamours du siècle dernier refont surface dans un nouveau millénaire! Pour les plus nostalgiques et les plus friands d’histoire, j’ai décidé de revenir sur certains personnages et/ou faits emblématiques de cette période pour l’occasion!

L’inoubliable Joséphine Baker

années folles

Née Freda Joséphine McDonald à St-Louis aux USA en 1906, cette jeune américaine à fait flamber les planchers des scènes les plus en vue de l’époque. De Brodway en passant par le Théâtre des Champs-Elysées, le Moulin Rouge et le théâtre des Folies Bergère, elle a séduit le Tout Paris. En effet, elle fut notamment l’une des premières égéries Dior et fréquenta entre autres comme célébrité, l’écrivain liégeois Georges Simenon.

Il ne faut surtout pas oublier sa participation à la résistance française lors de la seconde guerre mondiale mais aussi sa lutte sans relâche pour l’émancipation des noirs aux côtés de Martin Luther King. Elle finit sa vie assez tristement. Néanmoins, elle a pu compter sur l’aide d’une compatriote d’origine américaine également, Grace Kelly.

Nous pourrions nous dire qu’il n’y a aucune célébrité actuelle pouvant légitimement rivaliser avec cet illustre personnage, et pourtant…

années folles

Avec cette tenue provocante rappelant sans exagérer celles que portait la légende des années 20, Rihanna pourrait sans problème être « notre Joséphine Baker ». En effet, beaucoup ont cru qu’elle était « la première noire » à être l’égérie Dior mais pas du tout puisque celle qui le fut réellement était Joséphine Baker. Sans compter son alliance historique avec le groupe LVMH, le lancement de sa marque Fenty Beauty, Savage Sexy, et sa ligne de vêtement. Mais aussi pour son association caritative qui lutte pour l’éducation d’enfants défavorisés. Et bien oui, Rihanna est légitimement « LA Joséphine Baker » de ce millénaire.

Montez le son!

Bien sûr, on ne peut pas parler de Joséphine Baker sans parler du Jazz!

années folles
Louis Armstrong jeune

Qui dit nouvelle ère dit également nouvel air! La popularité du Jazz à cette époque est phénoménale! La culture musicale afro-américaine a conquis d’abord l’Amérique et bien au delà! Les origines se situent vraisemblablement à la Nouvelles-Orléans et c’est durant les années folles que le succès fut fulgurant. A côté, l’on verra naître de nouvelles danses telles que le Charleston, le Swing,…

Et en ce qui nous concerne, nous sommes toujours sous l’influence de la musique afro-américaine (en réalité, nous l’avons toujours été depuis lors, même le Rock est inspiré de cette culture). Le Hip-Hop naît dans les années 70 et malgré les variantes au fur et à mesure des décennies suivantes, c’est ce style musical qui reste en tête actuellement.

L’album Damn de Kendrick Lamar a reçu le Prix Pulitzer en 2018

La mode des années 20

On ne peut pas parler des années folles sans parler de la mode et c’est autour de Coco Chanel que l’on va connaître un bouleversement!

En réalité, la couturière s’était déjà fait d’abord connaître grâce à sa boutique de chapeaux dans les années 10 avant de proposer des vêtements avant-gardistes. Dans les années 20, son succès lui permet d’agrandir sa boutique et elle sera la 1ère couturière à sortir son propre parfum: le Chanel N°5. Elle s’inspirera largement du style vestimentaire masculin pour ses créations notamment avec la petite robe noire mais propose aussi des robes arrivant au-dessus des genoux, pratiques pour danser le Charleston.
Sans oublier, bien sûr le célèbre chapeau cloche!

années folles
La petite robe noire ou « La Ford de Chanel » dans le Vogue US (1926)

Qui pour égaler Chanel aujourd’hui?

années folles

Choupette Lagerfield, digne héritière de la maison est une inspiration pour la nouvelle génération <3

Jeffrey! Remets-nous des glaçons!

Pour finir, l’on ne peut omettre le fait que cette époque est célèbre pour avoir vu comme parrain de la mafia, Al Capone. En effet, les années folles représentent la prohibition. Aux USA, une loi est passée en 1919 suite aux campagnes menées par la Women’s Christian Temperance Union, connue pour leur lutte contre l’alcoolisme, afin d’empêcher la commercialisation et la consommation de l’alcool. Ce fut un échec monumental car c’est à cause de cette loi que les USA ont subi une hausse de criminalités et de corruptions sans précédent. Evidemment, certains se sont amusés à créer des fêtes secrètes où on pouvait consommer de l’alcool à profusion et c’est justement ce qui fît le business du personnage de fiction mythique de Gatsby le magnifique.

Aujourd’hui, on pourrait assimiler cela à la lutte contre le tabagisme, par exemple.

Voilà, j’espère que ce petit article vous aura plu! Bien sûr, j’en passe des détails mais le but ici est de se détendre en se remémorant quelques faits emblématiques de l’époque et non de faire un cours d’histoire!

N’hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet!

Bisous les loulous! :*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.