Hello tout le monde! Je vous souhaite une bonne année au passage! 😀

Je m’excuse pour ces absences mais vous vous doutez bien qu’en période d’examens, il m’est difficile de trouver un moment pour faire un article.

Cependant, après avoir passé mon premier examen et étant plus détendue pour le suivant, je me suis permise une pause pour écrire cet article. 😉

En effet, j’avais hâte de voir le remake de Jumanji malgré le fait que je sois de la génération de celui avec Robin Williams. J’ai regardé le dessin animé aussi et j’ai vu le premier film, bien sûr. ^^

jumanji

Alors pour les sceptiques et/ou ceux qui voient d’un mauvais oeil ce remake, je tiens à vous exposer mon point de vue, en espérant vous convaincre de tenter d’aller le regarder car en effet, il en vaut la peine (en essayant de ne pas trop en dire bien sûr)! 🙂

Tout d’abord, il faut savoir que ce « remake » n’en est pas un en réalité. C’est une suite! D’ailleurs, on fait brièvement une référence au premier.

Les points forts:

Ce qui est remarquable dans cette version, c’est que le réalisateur a eu l’idée géniale de transformer Jumanji en jeu vidéo. Comme vous vous en doutez, si vous avez vu la bande annonce, le jeu n’est plus un jeu de société et pour cause, la société a changé et à part en ayant habitué un enfant d’aujourd’hui à jouer à des jeux de sociétés, il se tournera d’autant plus vite vers des consoles.

Certes, l’intrigue commence en 1996 et pourtant, c’est dans ces années là que les consoles de jeu en tout genre ont commencé à faire immersion dans les foyers. En tout cas, je me souviens très bien qu’avec mon frère, on adorait ça et on y jouait aussi longtemps que possible! Alors, il est logique de voir le jeu de société se métamorphoser en cassette de jeu vidéo car lorsque le père ramène le jeu de société à l’adolescent, il le range de coté directement et se remet à jouer à sa console, beaucoup d’autres à l’époque auraient fait pareils…

jumanji

Ainsi, le film n’est en rien mieux que le premier (impossible) mais se veut plus actuel et sincèrement j’apprécie cette adaptation car il met directement le doigt sur le problème de la nouvelle génération à venir.

En effet, on fait un saut dans le temps de 20 ans et on se retrouve parmi des ados d’aujourd’hui hyperconnectés. Ainsi, 4 adolescents totalement différents se retrouvent collés tous ensemble à la façon de Breakfast Club (film de 1985).

jumanji
breakfast Club, 1985

C’est dans un débarras qu’ils tombent sur « LA » cassette ainsi qu’une console de jeu. Après avoir enclenché cette dernière, ils se retrouvent rapidement projetés dedans, chacun dans le corps d’un personnage qui a étonnement un physique contraire à leur réalité. Ainsi la reine du lycée se retrouve dans le corps de Jack Black. Le footballeur grand et musclé dans le corps de Kevin Hart. L’intello timide et chétive dans le corps d’une sorte de Lara Croft et enfin le geek gringalet dans celui de Dwayne Johnson!

D’ailleurs, il y a eu une polémique sur la tenue de l’actrice, qui désormais, s’avère tout à fait explicable. En effet, très souvent dans un jeu vidéo, un personnage féminin a une tenue ultra sexy même si elle est peu adaptée et pratique vu la situation dans laquelle elle se trouve.

jumanji

Enfin bref, voilà donc nos héros totalement perdus au milieu d’une jungle avec des animaux sauvages et des bandits à leur trousse! Pour sortir de là, il leur faut sauver Jumanji.

Outre donc, cette nouvelle forme de jeu, rien que pour l’humour de Jack Black et Kevin Hart, ce film en vaut le détour! 😀

Sans compter la façon dont les adolescents gèrent la situation est à se tordre de rire! Certes, ils ont des capacités liées à leur personnage mais ils n’en restent pas moins des ados qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’ils doivent faire. 🙂

jumanji

L’humour est donc bien au rendez-vous mais il y a également une dimension plus sérieuse dans ce film à prendre en compte: Faire fasse à ses peurs, savoir compter les uns sur les autres en cas de détresse, savoir se remettre en question quand c’est nécessaire, le temps qui passe trop vite et enfin lever les yeux de son smartphone pour vivre sa vie pleinement car la vie ce n’est pas un jeu, on n’a pas plusieurs chances pour recommencer, autant vivre celle qu’on a pleinement avec ses proches. Et ça, je trouve que c’est un joli message à rappeler à la nouvelle génération. ^^

Le point faible que j’ai remarqué, c’est que les adolescents du début sont un peu trop stéréotypés mais le message véhiculé n’en reste pas moins fort pour autant. 🙂

Voici la bande annonce en français pour vous faire une meilleure idée :p

Voilà les loulous, j’espère que cet article vous a plus et convaincu également. Le plus drôle, c’est que ces derniers temps, je me suis remise à jouer à des jeux de sociétés, comme une sorte de retour au source et sincèrement, je pense que c’est une bonne chose à faire.  ^^

Allez, à bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.