Salut tout le monde!

Si je reviens vers vous durant cette période d’examens, c’est parce que j’ai encore lu quelque chose qui me hérisse au plus haut point!

Je suis tombée hier sur un article qui avait pour titre une expression qui cause toujours énormément de problèmes: « Pour les filles qui sont ni minces, ni grosses… ».

Le but de cet article était avant tout humoristique. Ce qu’il contient n’est en rien le souci. Par contre, ce qui m’exaspère par dessus tout, c’est la catégorie de filles qu’il désigne. En réalité, pour celles qui sont sensibles à ce genre de phrases qu’on brandit à tout va, elles vont automatiquement se remettre en question: « Si j’entre dans la catégorie que le journaliste décrit, je suis quoi moi du coup? Puisque je ne suis pas mince d’après lui »!!!

anorexie
Bella Hadid avec une taille 38-40 (avant sa perte de poids)

Cette affirmation n’est pas quelque chose qui date d’hier puisque je l’ai déjà vu plusieurs fois dans divers articles de mode ou autre.

En quoi est-ce un problème? La réponse est évidente: si tu n’es pas mince en 36, 38, 40, Il te faut donc impérativement maigrir pour rentrer dans du 32, 34!

Parce que du coup, tu n’es peut-être pas encore trop « grosse » lorsque tu entres dans ces critères mais tu dois nécessairement faire attention à ta ligne car c’est tendancieux!!! Voilà, le sous-entendu que ce genre de phrases véhicule! :/

Vous trouvez que j’exagère en déduisant ce titre de cette façon?

Pourtant, à force d’entendre ce type de formules, certains y croient sincèrement: Il y a environ un an ou deux, une mannequin de Victoria Secret a dit de Taylor Swift qu’elle était « grosse »… Si Taylor Swift est grosse alors, il n’y a plus d’espoir pour personne là!

mince
Houlà! C’est vrai qu’elle a besoin d’un bon régime, celle-là! –‘

Et comme vous le savez, j’ai clamé dans d’autres articles que la minceur ne se situait pas dans la taille 32, 34, puisque les filles qui font partie de cette catégorie sont maigres!

Bien sûr, il en existe qui entrent naturellement dans ces tailles mais elles doivent bien souvent voir un diététicien pour essayer de rééquilibrer leur poids puisqu’elles sont nées avec cette fragilité. Ou alors,(et de toute façon, c’est souvent le cas) elles ne sont tout simplement pas très grandes. Car faire du 32 avec 1m 80, ce n’est pas viable et c’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de mannequins meurent de malnutrition.

anorexie
Pub Yves-Saint Laurent, interdite au R-U

Vous trouvez encore que j’exagère? Pourtant, il me semble qu’il n’y a encore pas si longtemps, Kendall Jenner faisait polémique dans les défilés car elle était jugée trop « grosse » pour les podiums!!! Du coup, que font-elles ces filles déjà filiformes mais à qui on rabâche que ce n’est pas encore assez? Elles maigrissent encore, forcément!

anorexie
Voyez, Kendall n’a pas l’écart entre les cuisses

Que se passe-t-il en fait quand on maigrit dangereusement?

Je ne l’ai jamais dit (du moins pas que je me souvienne) mais il fut un temps où j’étais moi-même en sous-nutrition. Et oui! 🙁

Bien entendu, ça n’est pas arrivé comme on se l’imagine. Je n’avais pas en tête l’idée de maigrir du tout! En réalité, c’est arrivé peu de temps après la mort de mon père. J’ai tout simplement arrêté de manger et au lieu de cela, j’allais dormir pratiquement tout le temps. C’est bien simple. Je n’avais plus faim du tout. A l’époque, j’avais certes 11 ans et là, vous imaginez sûrement un corps de petite fille mais ma croissance avait déjà bien commencée puisque j’avais environ 1m63 et 53kilos (donc, « mince »). J’avais déjà une poitrine aussi. Je ressemblais donc plus à une adolescente qu’à une petite fille, ce qui d’ailleurs induisait pas mal de monde en erreur sur mon âge. On croyait bien souvent que j’avais 16 ans si on ne me connaissait pas.

Enfin bref, durant cette période, j’étais arrivée à un poids avoisinant les 40 kg. Ce qui est beaucoup trop peu! Je me rappelle que ma mère m’avait achetée quelques vêtements avant cette perte soudaine de poids et je me souviens particulièrement  de ce beau pantalon qui m’allait si bien à l’essayage mais que lorsque j’ai voulu le reporter plus tard, même une ceinture ne suffisait plus pour le faire tenir. Pire encore, même une assiette de pâtes qui a, pourtant, toujours été mon plat préféré, je n’arrivais plus à le manger. Je picorais 2, 3 bouchées et c’était tout. On voyait clairement mes os à la fin. Je me souviens d’ailleurs que ça m’avait effrayée un bref instant lorsque je m’étais changée un jour mais ça ne m’a pas empêchée de continuer de m’affamer.

Je me laissais mourrir mais je m’en fichais. Ma mère essayait de me résonner en me disant que si je continuais comme ça, je finirais à l’hôpital!

Finalement, j’ai retrouvé naturellement l’appétit lorsque je suis retournée dans mon ancienne école où se trouvait ma meilleure amie. ^^

anorexie

Ce qui m’ennuie vous voyez, c’est que ce genre de discours sous-entend qu’il m’a fallu attendre une tragédie dans ma vie et un arrêt quasiment complet d’alimentation pour que je rentre dans la catégorie des « minces »! Est-ce que vous vous rendez compte  désormais à quel point c’est affreux de véhiculer ce genre de chose?!

anorexie
Si je poste ces photos de Bella Hadid, c’est pour que vous constatiez que la taille qu’elle a désormais ne correspond en rien à sa véritable taille au naturel! Cette fille est aujourd’hui clairement en sous-nutrition pour défiler!

C’est curieux, mon professeur l’autre jour me reprochait mon manque d’exactitude dans le choix de mon vocabulaire… Vous voyez, c’est avec ce genre de phrase que l’on comprend en quoi c’est important. Les filles qui font du 38-40, et même celles qui tendent vers le 36 ou vers le 42, font partie des femmes minces. Voilà tout. Elles ne doivent en aucun cas s’inquiéter pour leur ligne. Et les autres alors? C’est à voir avec   votre médecin si oui on non il y a à s’inquiéter pour votre santé. Ce n’est pas à la société de vous bourrer le crâne, peu importe votre taille d’ailleurs.

De plus, ici, je ne fais que de commenter sur les tailles standards mais, bien entendu, la beauté n’a pas de critères spécifiques. Ainsi, on peut trouver de belles femmes dans toutes les tailles ^^

anorexie

Allez les loulous, à bientôt! Et n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux 😉

 

2 thoughts on “A quoi ressemble une fille mince”

  1. Je pense comprendre où tu veux en venir mais tu dois faire attention à ce que tu dis.
    Je fais du 34 naturellement, j’ai une taille moyenne puisque je fais 1m60 et selon toi je suis maigre.
    Tu déplores le fait qu’on veuille faire rentrer les femmes dans des cases, pourtant c’est exactement ce que tu fais.
    Etre maigre, mince, grosse, ça dépend beaucoup de la personne qui te regarde et qui émet un avis. L’important n’est pas la taille des vêtements ou un rapport poids taille (sauf cas extrêmes bien sur). Ce qui compte c’est d’avoir un corps en bonne santé avec lequel on se sent bien.
    J’ai écris sur le sujet, à propos du body positivisme et je pense qu’au fond tu as le même avis que moi. Mais le choix de tes mots et parfois maladroit 😉

    1. Oui, je comprends que c’est tendancieux. Il y a toujours des exceptions, on est d’accord. Le souci, c’est que les diktats de la mode ont imposé une exception comme étant la norme. La norme, c’est à calculer avec ton IMC. Il y a malheureusement des femmes qui peuvent faire tous les régimes du monde et n’entreront pas dans l’IMC. Elles seront toujours un peu en dessous ou un peu au dessus. Et il existe des exceptions encore plus tristes de celles-ci, celles qui auront un trop grand écart d’IMC. J’en ai connue et elles doivent impérativement voir un médecin car ça peut devenir dangereux pour leur santé! Le diktat de la mode joue avec cet extrême trop dangereux pour la santé et que les médecins essayent d’ajuster pour la santé de la personne car l’écart est trop grand pour l’ignorer! Je ne parle pas spécifiquement de beauté ici même si, dans le fond, il semble que je le mets plus en avant. Je tiens à montrer que par ex, Bella Hadid avait un IMC normale avant de basculer dans l’anorexie à cause de ces diktats et qu’on nous fasse croire que c’est sa morphologie est un mensonge crapuleux! Les filles qui sont nées avec un grand écart d’IMC sont de plus que des exceptions et elles sont loin de trouver ça sexy et drôle car elles doivent être suivie! Mon frère avait une amie qui était comme ça et elle en souffrait. Son IMC était beaucoup trop bas et elle avait la peau sur les os, elle devait donc voir des spécialistes pour l’aider à prendre du poids. Nous présenter des femmes maigres comme si c’était le mode et que c’était cool, non, ça ne l’est pas ! Cela ne l’est pour personne. La moyenne, je dirais balance entre 36 et 42, plus haut ou plus bas, c’est prendre des risques pour sa santé. Moi j’ai pris 20 kg et je fais du 44 alors que je faisais du 40, 42. Je ne dirais pas que je suis en bonne santé. Si j’ai pris autant de kg, c’est parce que j’ai mangé pendant un an des pâtes et des bonbons pratiquement tous ls jours et c’est pas sain du tout pour moi. Je me dois d’arrêter pour ma santé. Cela dit, ton idée d’article sur le beauty positivisme est super! Car en effet, comme je le dis, ces exceptions sont en quelques sortes nécessaires car la beauté ne réside pas que dans un seul type de femme. La beauté est heureusement quelque chose de subjectif et avoir des personnes différentes dans le monde, c’est aussi ce qui en fait sa force. 🙂 Cependant, jouer avec la santé des gens pour vendre des choses, je ne suis pas d’accord pour ça. :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.